Contrat d’extra à consommer avec modération

Article paru le 5 août 2016 dans le journal l’hôtellerie restauration. Maître Aurélien ASCHER revient sur l’arrêt de la Cour de Cassation du 10 février 2016 condamnant l’employeur à verser des dommages et intérêts à un syndicat professionnel pour avoir enfreint la limite des 60 jours posée dans la convention collective (Cass. soc. 10 février 2016 n° 14-26304).

Lire l’article